La qualité ainsi que la performance des voitures allemandes est connue et reconnue par les conducteurs. Puissance, robustesse, confort, rigueur et innovation technologique sont parmi les « leitmotivs » qui animent l’industrie automobile Outre-Rhin. Cela dit, nombreux sont ceux qui désirent acheter une voiture neuve ou d’occasion en Allemagne pour les raisons que nous venons d’évoquer ou simplement par préférence personnelle. Par ailleurs, les allemands ont tendance à changer régulièrement de voiture donc le marché de voitures d’occasion est abondant. Si l’achat d’une voiture en Allemagne vous a déjà traversé l’esprit et que vous souhaitez passer à l’étape suivante, voici un guide explicatif pour vous aider à acheter une voiture en Allemagne.

Tout ce qu’il faut faire au préalable

Beaucoup de véhicules et notamment d’occasion sont disponibles chez nos voisins allemands. Mais malgré tous les modèles, il n’est pas simple de trouver la voiture qui nous convient le mieux, en bon état et au meilleur prix. C’est donc dans la logique des choses de commencer par définir son budget en fonction de ce que l’on recherche : la marque, le modèle, l’année, les options, etc... Mais aussi par quel moyen acheter une voiture fiable en Allemagne ?

  • Définir son budget

Ne pensez pas qu’acheter une voiture d’occasion en Allemagne peut coûter obligatoirement moins cher qu’en France. Certes il est parfaitement possible de trouver un véhicule de très bonne qualité avec un faible kilométrage mais attention aux arnaques. Réfléchissez bien avant d’acheter, pesez le pour et le contre ! Prenez également en compte que vous devrez rapatrier la voiture sur le territoire français, l’assurer et immatriculer ce véhicule venant d’Allemagne avec des plaques françaises pour rouler dans les règles. Si vous vous tournez vers une voiture de marque allemande comme par exemple BMW, Volkswagen, Audi ou Mercedes-Benz, certains modèles peuvent être tout aussi onéreux, autant s’y préparer pour éviter toute dérive. D’autant plus que les puissantes allemandes consomment plus de carburant et elles peuvent demander un entretien plus coûteux. Ce constat ne veut pas dire que vous devez renoncer à votre future voiture, il faut juste que vous vous fixiez un budget réel à ne pas dépasser.

  • Trouver la voiture de ses rêves

L’Allemagne est un pays réputé pour avoir un marché automobile d’occasion conséquent, toutes marques, tous modèles confondus et de très bonne qualité. Cependant, la règle la plus importante est d’éviter d’acheter sur un coup de tête. Orientez votre choix en fonction de vos besoins, de vos attentes : cherchez-vous une voiture pour une utilisation quotidienne ou occasionnelle ? Une familiale pour emmener les enfants à l’école, effectuer de longs trajets ou un petit modèle pour effectuer le trajet à votre bureau ? L’idéal est de trouver un véhicule qui permet de profiter au maximum de votre achat et qui ne vous met pas dans la situation de devoir le revendre au plus vite. 

  • Acheter via un site d’annonces de voitures d’occasion fiable

Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas vous déplacer directement en Allemagne pour acheter votre voiture d’occasion, vous pouvez aujourd’hui tout faire sur Internet via des sites spécialisés dans la vente de voitures d’occasion. Attention toutefois, vous n’êtes pas à l’abri de situation fâcheuse si vous vous fiez à toutes les annonces en ligne car malheureusement les mauvaises surprises sont assez courantes sur le marché de l’occasion. Pour trouver un site Internet de vente de véhicules d’occasion avec une bonne réputation, soyez attentif aux avis des consommateurs postés sur les sites Internet ou aux retours d’amis qui ont déjà utilisé ce moyen d’achat. Vous pouvez aussi faire confiance à la qualité du contenu du site Internet qui fournit des informations complètes, exhaustives et pertinentes dans le domaine de la vente d’occasion. Enfin n’hésitez pas à jeter un œil aux conditions générales d'utilisation et de vente (CGUV) qui se situent généralement en bas de la page d’accueil du site Internet.

  • Opter pour un mandataire

Si vous n’y connaissez rien en voiture, nombreux sont ceux qui font appel à un mandataire pour acheter une voiture à l’étranger. Ce professionnel automobile est l’intermédiaire entre vous (l’acheteur) et le vendeur (concessionnaires). Il s’occupe de tout à votre place et dans toutes les étapes de l’achat jusqu’à la livraison du véhicule chez vous. Son rôle est de trouver la voiture que vous désirez et d’obtenir le meilleur prix en négociant les tarifs pour vous. Un mandataire automobile vous remet une voiture testée et approuvée, avec un prix plus compétitif !

Les documents que le vendeur doit fournir à l’acheteur

Comme la France et l’Allemagne sont tous les deux membres de l’Union Européenne, l’ouverture des frontières facilite grandement l’importation des véhicules d’occasion. Donc prudence car les arnaques à l’achat d’un véhicule d’occasion entre pays européens se multiplient de plus en plus. Dès que vous avez rapatrié votre nouvelle voiture en France, vous devez commencer à vous occuper à faire une demande d’immatriculation française afin de pourvoir rouler et d’être dans les règles.  Vous avez un délai de 15 jours et notez que rouler sans certificat d’immatriculation, anciennement appelé carte grise, vous expose en tant que nouveau propriétaire du véhicule à payer une amende de 135 euros. De plus, la carte grise est indispensable pour pouvoir assurer le véhicule car ce document atteste le véhicule à couvrir. Pour pouvoir immatriculer sa voiture allemande en France, l’acheteur a besoin d’un certain nombre de documents qu’il doit récupérer auprès du vendeur :

  • Le contrat de vente,
  • Le titre de propriété du conducteur actuel,
  • Le certificat d’immatriculation allemande,
  • Le procès-verbal du dernier contrôle technique,
  • Le certificat de conformité communautaire ou certificat d’homologation communautaire. Rappelons que ce document autorise le véhicule à rouler légalement sur les routes de l’UE (Union Européenne) et sans ce certificat, l’immatriculation en France sera impossible.
  • Le certificat de cession (vente entre particuliers) ou la facture (achat chez un professionnel de l’automobile).

L’immatriculation définitive en France

A votre retour sur le territoire français, vous devez fournir une copie conforme des documents suivant pour l’immatriculation de vote véhicule importé d’Allemagne :

  • La carte grise étrangère.
  • Une demande de certificat d’immatriculation.
  • Le certificat de conformité ou COC.
  • L’attestation de levée de sceaux : il s’agit d’un document à demander auprès d’une préfecture en Allemagne. Ce dernier est indispensable dans le cas, où le véhicule a déjà été immatriculé. L’administration concernée délivrera alors une sorte de « carte grise internationale » qui sera valable en attendant l’immatriculation en France.
  • Le quitus fiscal que vous devez demander auprès des impôts, une fois après avoir réglé la TVA française (20 % pour les voitures de moins de 6 000 kilomètres).
  • La preuve du contrôle technique valide : il peut s’agir d’un procès-verbal, d’une vignette de conformité, d’un timbre LETTRE « A » sur le certificat d’immatriculation.
  • D’un justificatif de domicile datant de moins de 6 mois ainsi que la copie de votre permis de conduire et de votre pièce d’identité valide recto / verso.
  • Et l’attestation de l’assurance auto.

Pour information, depuis novembre 2017, toutes les démarches d’immatriculation d’un véhicule se fait uniquement en ligne et non plus en préfecture.


De nombreuses personnes domiciliées en France achètent leur véhicule d’occasion en Allemagne mais parfois à la revente, cette indication n’est pas stipulée par le vendeur. Si vous prenez la décision d’acheter un véhicule d’occasion et si vous n’êtes pas certain des dires du vendeur, vous pouvez toujours grâce au numéro de la plaque d’immatriculation connaître son historique avec Autorigin.com.