Historique des marques

MERCEDES : Code VIN et historique

En 1890, Gottlieb Daimler, son fils Paul, ainsi que Wilhelm Maybach, fondent la société Daimler-Motoren-Gesellschaft (DMG), produisant principalement des moteurs. Six ans plus tard, DMG se lance dans l’automobile et crée son premier camion avec moteur à l’arrière. En 1902 un industriel français, Emil Jellinek, signe un partenariat avec l’entreprise DMG et fait déposer officiellement le nom « Mercedes ». Daimler-Motoren-Gesellschaft construit alors les premières « Mercedes Simplex » et « Mercedes 35 CV ». C’est en 1909 que le fameux logo de l’étoile à 3 pointes est déposé et choisi pour figurer en relief sur les capots des premières voitures produites.  En 1924, Mercedes et DMG mettent leurs intérêts en commun avec « Benz & Cie », une entreprise créée par Karl Benz, développeur de moteur, qui avait tout de même commencer à commercialiser quelques véhicules. Le 28 juin 1926 née « Mercedes-Benz AG ».

Pendant la première Guerre Mondiale, Mercedes Benz consacre la plupart de sa production aux forces armées allemandes. La seconde Guerre Mondiale se fait sous le dictat d’Hitler, imposant à Mercedes des travailleurs forcés, et une unique production de camions à deux essieux, pour l’armée.  A la sortie de la guerre, Mercedes se réinvente et lance ses « Classes E, S, et SL ». Entre 1950 et 1970, Mercedes sort un modèle tous les deux ans environ, dont la magnifique « 300 SL », sortie des usines en 1954. Entre 1981 et 1998, Mercedes rachète des entreprises de productions automobiles, fusionne avec Chrysler, et augmente ainsi son capital. Cependant en 2006, Mercedes décide de rompre ses liens avec Chrysler et Daimler, redevenant totalement indépendante.

Depuis, la marque Mercedes-Benz développe divers modèles (SUV, 4x4, coupés, berlines, camions, bus, etc…) autour de quatre lettres d’appellations : A, B, C, E, et S. En 2017, elle redevient même le numéro un du haut de gamme automobile, qu’elle avait perdu en 2005 au profit de son compatriote BMW. La firme à l’étoile souhaite continuer dans sa lancée en créant une filiale de véhicules 100 % électrique, et en mettant sur le marché des voitures automatiques sans conducteurs d’ici 2020. Une nouvelle étape vers le futur de l’automobile !

En 2017, Mercedes-Benz a vendu un peu plus de 68 000 véhicules neufs, redevenant le numéro un du premium en France. Cette année record est notamment due à la vente croissante de SUV. Elle reste avec BMW et Audi la meilleure marque allemande du marché automobile. Mercedes-Benz représente aujourd’hui sur l’occasion plus de 700 000 véhicules en vente, dans toute l’Europe. Plus localement en France, plus de 24 000 personnes ont recherché et consulté un rapport d’historique Autorigin concernant un véhicule Mercedes.

A noter que le code VIN de la marque Mercedes-Benz débute par le code WMI « WDB ». Vous souhaitez en savoir plus, accédez à sa fiche technique.


Historique par modèle MERCEDES