Les missions Autorigin

Au cœur d’Autorigin, une mission première : placer (replacer ?) la sécurité et la confiance au cœur de la transaction automobile grâce à une utilisation responsable de la data et du digital.
Mission #1  (et notre priorité absolue) : zéro voiture dangereuse vendue entre particulier !
Sécurité du véhicule (donc de ses passagers) d’abord et avant tout. Trop d’achats et de ventes de voitures d’occasion sont encore fait(e)s sans la traçabilité la plus élémentaire de l’historique du véhicule. Un écueil qui conduit à maintenir en circulation des voitures d’un niveau de dangerosité parfois inacceptable : épaves roulantes (à l’origine de la mort tragique de la Princesse Diana par exemple), compteurs trafiqués, 1ère main douteuse, absence d’historique ou de suivi de l’entretien du véhicule, voitures ayant pléthores de propriétaires, etc.
A l’heure ou la traçabilité et la transparence sont au cœur de toutes les préoccupations citoyennes dans les domaines les plus importants de notre vie quotidienne (immobilier, banque, santé, alimentation) la voiture nous est apparue comme la grande absente de cet impératif de traçabilité – alors qu’elle est pourtant, juste après notre habitation, le 2nd poste d’investissement de tous foyers Français…
Mission #2 :  rétablir la confiance et la transparence dans les transactions automobiles
Confiance et transparence de la transaction automobile ensuite. Il existe aujourd’hui une asymétrie d’informations entre vendeurs et acheteurs de véhicules d’occasion pénalisante à deux égards :
Elle ralentit le marché et inquiète les acheteurs potentiels : en matière d’achat et de vente de VO, la non transmission d’informations subie par l’acheteur est injuste et la non transmission d’informations par l’acheteur (qu’elle soit volontaire ou involontaire) est suspicieuse. Cela se traduit par un manque de confiance entravant la fluidité des transactions automobiles et qui parfois, mène à la fraude (scandale des épaves roulantes ou des trafics de compteurs kilométriques).
Surtout, ce manque de transparence dans les transactions automobiles ne permet pas la vente du véhicule à son juste prix. L’historique d’un véhicule impacte nécessairement sa valeur. Les vendeurs diligents ayant entretenus correctement leur voiture pourraient la vendre à un prix reflétant plus justement le bon état du véhicule rassurant de fait l’acheteur sur la pertinence de son achat. Quant à ceux qui, au contraire, en ont négligé l’entretien, ils seront par nature enclins à taire ces négligences à l’acheteur lequel risquera donc de la surpayer.
Nous souhaitons corriger ces inégalités et nous pensons que le meilleur moyen d’y parvenir est d’offrir à tout acheteur ou vendeur de véhicules d’occasion, la possibilité d’accéder à tout moment et en quelques clics, à l’historique de son véhicule.
Mission #3 :  faire une utilisation pertinente du digital et de la data
Disons-le clairement, nous souhaitons apporter notre (modeste) contribution à la digitalisation de l’industrie automobile française notamment en proposant une utilisation plus ciblée, plus utile et plus « écologique » des données et informations collectées sur tous les véhicules français immatriculés.
Pour ce faire nous avons 3 mantras :

- Placer la donnée qualifiée au service d’une transparence accrue des transactions automobiles et d’une meilleure sécurité des véhicules d’occasion.
- Utiliser la plateforme internet pour devenir le tiers de confiance dans la relation acheteur/vendeur de voitures d’occasion (d’ailleurs, si vous avez envie de jeter un œil à un exemple de Rapport Autorigin, c’est par ici).
- Utiliser internet le média, pour offrir à nos clients abonnés particuliers et professionnels, une vision différente de la voiture d’occasion : celle où l’historique de sa voiture est au cœur de tous les actes qui la concernent (son achat, son entretien, sa sécurité, sa vente, son prix, sa digitalisation).

Je me lance !

Nous utilisons des cookies pour analyser le trafic du site internet et y personnaliser son contenu.
En savoir plus