Historique de VO

Qu’est-ce que l’historique d’un véhicule ?

L’historique d’un véhicule est un document détaillé (présenté chez Autorigin sous forme de rapport d’historique) qui fournit des informations sur l’histoire d’un véhicule, d’une moto, d’un bateau.
Un rapport d’historique apportera à tout acheteur ou vendeur de véhicules d’occasion, des informations précises sur des éléments affectant potentiellement la sécurité du véhicule : la voiture a-t-elle été accidentée, a-t-elle fait l’objet de réparations et si oui, lesquelles, ces réparations ont-elles été de bonne qualité ? Combien la voiture a-t-elle eu de propriétaires ? Ces propriétaires l’ont-ils correctement entretenu ?

Pourquoi l’historique d’une voiture d’occasion est-elle important tant pour l’acheteur que pour le vendeur ?

Certains véhicules d’occasion achetés sont encore couverts par une assurance (garantie constructeur) d’autres pas. Dans un cas comme dans l’autre, s’il s’avère que le véhicule est d’une manière ou d’une autre défectueux, le coût des réparations peut grimper très vite, parfois même, excéder le prix d’achat de la voiture.
Connaitre l’historique du véhicule avant de l’acheter renseignera donc l’acheteur sur la condition de la voiture, condition évaluée au plus juste par un tiers de confiance neutre et expert automobile, et lui permettra d’engager l’acte d’achat de manière parfaitement éclairée.
Coté vendeur de la voiture d’occasion, fournir d’emblée un rapport d’historique de véhicule est un élément favorisant la transaction. Cette transparence totale du vendeur sur l’état de son véhicule rassurera nécessairement l’acheteur et permettra au vendeur de justifier de manière étayée, le prix de son véhicule.
L’historique d’un véhicule est ainsi un élément fluidifiant la vente de véhicules d’occasion, pour l’acheteur comme pour le vendeur.
Naturellement, se procurer un rapport d’historique de véhicule est également un des meilleurs moyens d’éviter les fraudes, hélas encore trop nombreuses en matière de transactions automobiles : revente de voiture volée, vente de voitures classées épaves, voitures mal réparées, compteurs kilométriques trafiqués. Autant de plaies susceptibles de polluer définitivement un achat de VO qu’une simple connaissance de l’historique du véhicule avant l’achat peut l'éviter.

Pourquoi l’historique d’un véhicule est, en général, un élément central des transactions automobiles ?

Chaque année en France, les transactions de véhicules d’occasion génèrent plus de 100 milliards d’euros et l’on recense plus de 6 millions d’immatriculations de véhicules d’occasions. 2/3 de ces achats se font entre particuliers.
Pourtant, près de 47% des transactions de VO ne sont pas faites dans les normes (compteurs trafiqués, premières mains douteuses, mensonges ou omissions sur l’historique du véhicule – notamment), 35% des véhicules ont plus de 11 ans ce qui amplifie la perte d’informations sur l’historique du véhicule et plus de 25% de ces véhicules ont eu plus de 4 propriétaires ce qui étiolent la traçabilité sur le bon entretien desdits véhicules.
Résultat, les transactions automobiles sont ralenties, l’insécurité des véhicules n’est pas parfaitement jugulée, les transactions frauduleuses augmentent – tout ceci pénalisant chacun des acteurs de ces transactions, acheteur, vendeurs, constructeurs et distributeurs.
En agrégeant et en traitant les données relatives à tous les véhicules français immatriculés, l’historique d’un véhicule permet la traçabilité la plus complète possible de tous véhicules achetés ou vendus en France.

Historique véhicule avec plaque d'immatriculation

Nos partenaires

Découvrez un exemple de rapport d'historique de véhicule d'occasion

Nous utilisons des cookies pour analyser le trafic du site internet et y personnaliser son contenu.