Acronyme de l’anglais « Vehicle Identification Number », le VIN est le numéro de série (numéro d’identification) du véhicule. Il s’agit d’un numéro unique, propre à chaque véhicule et délivré par le constructeur de la voiture. Un peu comme un numéro de passeport pour les personnes physiques ! Il est indiqué sur la ligne "E" du certificat d’immatriculation de votre véhicule. Ce VIN est un élément indispensable de l’historique de votre voiture.

Quel lien entre historique de voiture et VIN ?

Les numéros qui constituent le VIN, sont un condensé de chiffres qui révèlent l’année, la marque, le modèle et le lieu de fabrication du véhicule. Le VIN est le numéro clé permettant d’accéder à l’historique du véhicule. Chez Autorigin.com par exemple, sur la base du VIN des quelques 38 millions de véhicules d’occasion français que nous recensons, nous sommes – à date – en mesure de vous fournir des informations sur votre véhicule telles que :

  • Le descriptif technique complet du véhicule
  • Un comparatif par apport à la moyenne en termes d’ancienneté, nombre de propriétaires, durée moyenne de détention par le propriétaire
  • Son historique de propriété
  • Les types d’agglomération fréquentés par le véhicule (un véhicule en provenance d’une zone rurale n’aura pas le même historique qu’un véhicule dont l’usage était exclusivement urbain)
  • Les types géographiques du véhicule (plus dédiés à la mer, montagne, plaine, ville, etc.)

Vous procurez l’historique de votre future voiture est essentiel pour éviter les fraudes et les informations que le vendeur ne souhaite pas vous communiquer. Et tout commence par le numéro de VIN.

Parfois, notamment en cas d’achat de voitures d’occasion en provenance de l’étranger, les vendeurs peu scrupuleux vous communiquent de mauvais numéros de VIN justement pour vous empêcher d’accéder à l’historique du véhicule ce qui impacte sa valeur au détriment de l’acheteur et aboutit le plus souvent pour ce dernier, à l'acquisition d’une voiture dangereuse.

Où vous procurez le VIN de votre véhicule ?

En principe le VIN doit être procuré par le vendeur lui-même. Le fait qu’il s’y refuse est d’ailleurs suspect. Ce faisant, il a en effet sans doute l’intention de vous empêcher de vous procurer l’historique du véhicule. Dans tous les cas, assurez-vous toujours que le VIN fournit par le vendeur correspond bien à celui indiqué sur les papiers du véhicule. Si les deux chiffres ne correspondent pas, il est possible que vous soyez en présence d’une fraude et il faut alors mieux renoncer à l’achat.