Le contrôle technique, un examen obligatoire pour tout véhicule léger de plus de 4 ans. Il est aussi nécessaire lors de la cession d’un véhicule d’occasion contre une somme d’argent ou même lors d’une cession de véhicule à titre gratuit. En effet, le procès-verbal de contrôle technique est un document à posséder absolument pour obtenir le certificat d’immatriculation du véhicule.

Le contrôle technique en quelques mots

Créé en 1992 pour renforcer la sécurité routière et améliorer le parc automobile français, il a pour but de vérifier le bon fonctionnement des véhicules. Cette vérification technique porte sur 124 points de contrôle nécessaire au bon état de marche du véhicule. La visite doit être effectuée dans des centres agréés. Ils sont au nombre de 6 300 présents dans toute la France. Le prix de la visite est très variable d’un centre à l’autre car fixé par les centres eux-mêmes. Il est en moyenne de 66 € mais peut parfois atteindre 100 €. Il est donc recommandé de bien se renseigner avant un passage.

Lors de la vente d’un véhicule d’occasion

Afin d’obtenir un certificat d’immatriculation pour un véhicule d’occasion, un contrôle technique datant de moins de 6 mois est nécessaire. Sans ce document, vous ne pourrez pas obtenir la carte grise et risquez une amende de 135 € en cas de contrôle des forces de l’ordre. Le contrôle technique n’a pas besoin d’être positif, les réparations pouvant être à la charge de l’acheteur lors de la contre visite.

Une fois la cession effective, l’acheteur devra effectuer le contrôle technique tous les 2 ans à sa charge. Ce délai est en effet plus court pour les voitures neuves dont le délai est de 4 ans après la date de mise en circulation.

Vendre une voiture sans contrôle technique

Il est tout à fait possible de vendre un véhicule sans contrôle technique si celui-ci a moins de 4 ans (véhicule neuf). Pour les véhicules d’occasion c’est possible si l’on s’adresse à un garage ou bien un concessionnaire.

Tout autre véhicule ne nécessitant pas de contrôle technique tels que les motos, les véhicules de collection ou encore les voitures sans permis ne nécessitent pas de contrôle technique lors d’une vente.