Historique des marques

SUZUKI : Code VIN et historique

La marque Suzuki se fait connaître dans l’automobile au cours des années 1960. Mais il faut attendre 1909 pour que Suzuki Michio fonde la « Suzuki Looms Works », une entreprise qui se concentre uniquement sur les machines à coudre destinées aux industries textiles. En 1952, le constructeur automobile Suzuki sort sa toute première motocyclette de moteur à deux temps. Deux ans après, il change de nom pour devenir « Suzuki Motors » et sort cette fois-ci sa toute première voiture sous le modèle Suzuki Suzulight, produite à seulement 43 exemplaires. En 1962, le constructeur automobile Suzuki se développe grandement, et décide d’ouvrir des usines de production au Japon. Pendant les années 70, Suzuki élargit ses exportations, permettant ainsi à la marque d’être connue grâce aux modèles Suzuki Fronte et Suzuki Jimny.

En 1981, la marque Suzuki se tourne davantage vers l’automobile pour passer un accord avec le géant General Motors. Par la suite avec la collaboration du constructeur automobile Isuzu, une voiture de 993 cm cube voit le jour au Japon sous le nom Suzuki, mais en revanche sous la marque Chevrolet aux États-Unis. En 1983, la marque Japonaise prend la décision de commercialiser ses propres véhicules aux Etats-Unis sous la marque Geo, créée entièrement par General Motors. Suzuki développe dans la foulée son premier quad nommé le Suzuki QuadRunner 125. A la fin des années 80, Suzuki prend contact avec le constructeur automobile Land Rover et se met à fabriquer sous licence la Suzuki Jimny ainsi que sa descendante, la Suzuki Vitara. En 1995, la marque automobile produit plus de 975 000 véhicules à l’année.

En 1998, la part de General Motors au sein de Suzuki devient majoritaire. Par la suite, la marque japonaise et Fiat Auto signent un accord en 2003. Le constructeur automobile Fiat s’engage à fournir des moteurs diesel à la marque nippone, en échange de la fabrication des nouveaux SUV Fiat. Après de nombreuses difficultés financières, General Motors sort complètement du capital de Suzuki en 2008. A partir de là, le constructeur automobile Volkswagen en rachète 19 % courant 2009. Cet accord ne durera pas puisqu'en 2011, la société Suzuki accuse le groupe allemand de ne pas avoir les technologies suffisantes pour son développement. En 2013, la marque japonaise Suzuki se retire définitivement du marché des États-Unis et se concentre sur ceux en pleine croissance, là où le profit est important. Enfin, en août 2015 et après de nombreux litiges, l’entreprise allemande Volkswagen est obligée de revendre ses parts à Suzuki.

La marque Suzuki, n’est d’ailleurs pas seulement connue dans le secteur de l’automobile. Elle a également acquis une immense réputation grâce à son développement dans le marché des motos.

Après avoir vendu près de 16 000 véhicules en France en 2014, la marque japonaise Suzuki en a écoulé 25 900 en 2017. Une énorme hausse qui montre que le constructeur automobile Suzuki est en développement année après année. En 2019, son souhait est de dépasser les 30 000 ventes sur le territoire français et compte bien s’appuyer sur les modèles Suzuki Swift, Suzuki S-Cross ou Suzuki Vitara pour y arriver. La marque Suzuki est bien représentée sans l’occasion puisque plus de 130 000 véhicules sont présents sur les différents sites d’achat européen.

Vous souhaitez acheter une Suzuki d'occasion ? Comme plus de 3 000 personnes, consultez son rapport d’historique sur Autorigin.com

Sachez que le code VIN d'un véhicule Suzuki commence par le code WMI « JS ». Découvrez-en davantage en accédant à la fiche technique du constructeur japonais Suzuki.


Historique par modèle SUZUKI