Historique des marques

FIAT : Code VIN et historique

Le 11 juillet 1899 née la « Società Anonima Fabbrica Italiana Automobili Torino », grâce à trois hommes : Ceirano, Faccioli, tous deux ayant déjà une entreprise de production d’automobile, société Ceirano, et Giovanni Agnelli, homme d’action. Ce dernier souhaitait lancer une automobile « populaire » pour la jeune Italie.  

Le constructeur automobile « Fiat » inaugure sa toute nouvelle usine en 1900 dont 24 voitures sont produites cette même année. En 1902, Fiat se révèle dans les courses automobiles. Fort de son succès, elle se lance dans la fabrication de bus, de camions, de trams, et de moteurs aéronautiques. En 1906, 1 150 voitures sortent des usines pendant que le constructeur continue sa razzia sur les courses automobiles entre 1900 et 1908. Les exportations décollent, représentant même jusqu’à deux tiers de la production. Cette même année 1908, il crée une filiale locale aux États-Unis, la « Fiat Motor Corporation ». La Grande Guerre de 14-18 oblige Fiat à produire pour les besoins de l’armée, des camions, avions, blindés, moteurs, etc… Dès le conflit terminé en 1919, l’entreprise présente plusieurs véhicules utilitaires, et compte 40 000 employés. En 1923 ouvre l’usine du Lingotto à Turin, plus grande usine d’Europe, modèle en matière de Fordisme. Dans les années 30, beaucoup de modèles sont produits sous licences en France, Espagne et Pologne, tandis que le groupe continue d’acheter des usines en Europe. En 1939 la nouvelle usine de Mirafiori est lancée, en présence de Mussolini. A l’intérieur, un concentré de technologies et d’innovations prennent possession des lieux. Durant la guerre, les usines sont partiellement détruites et reconstruites jusqu’en 1948 grâce au plan Marshall. En 1955, la marque présente son nouveau modèle, la « Fiat 600 » produite à plus de 4 millions d’exemplaires. En 1958 arrive le boom économique avec plus de 50 000 ouvriers à Mirafiori, et une entreprise s’attribuant 85 % de la production du pays. Le constructeur automobile « Fiat » devient alors l’emblème du « miracle Italien ».

Dans les années 50, Fiat produit près de 2 millions de voitures par année. Les modèles « Fiat 850, 124 et 128 » sont élus, à partir de 1964 voitures de l’année. La marque construit également beaucoup d’usines dans le monde pour accroître son expansion. Elle devient ensuite une « Holding », séparant dans plusieurs usines les différentes productions de la marque. L’organisation s’achève à la fin des années 70. En 1980 arrive la « Fiat Panda », encore très connue aujourd’hui, et en 1988 la « Fiat Tipo ».

Les années 90 marquent un tournant pour la marque, faisant face aux difficultés de la concurrence et générant une chute des ventes. Un accord avec General Motors (GM) est signé en 2000, le Groupe Italien Fiat cède 20 % de son capital en échange de 6,1 % de GM. La Holding Fiat devient alors le premier actionnaire de General Motors. Le secteur automobile, au 21ème siècle, est toujours en crise, mais l’alliance avec le constructeur automobile américain GM permet à Fiat de survivre, présentant même de nouveaux modèles comme la « Fiat Panda II » ou la « Fiat Ida Monospace ». Depuis 2004, le constructeur Fiat a totalement changé son management avec l’arrivée notamment de l’ancien Président de Ferrari. La marque retrouve un second souffle et cette même année, elle rompt ses liens avec GM, et redevient 100 % indépendante. Aujourd’hui, elle développe de nombreux partenariats, et ses modèles « Fiat 500, 1ère et 2ème génération », sont de francs succès. Elle est également implantée dans près de 50 pays différents. Et depuis 2014, Fiat est devenue Fiat Chrysler Automobiles.

Fiat est un constructeur très connu et extrêmement populaire. En 2017, le groupe a vendu plus de 4 millions de véhicules neufs, dont plus d’un million en Europe et le positionne 4ème au niveau européen. Plus de 770 000 véhicules se sont aussi écoulés cette même année. Du côté du marché de l’occasion, la marque représente un peu plus de 380 000 véhicules sur les différents sites d’achats / ventes européens. 

En France, plus de 11 500 personnes ont eu recours au site Autorigin.com pour contrôler le passé d’un véhicule de la marque « Fiat » via une plaque d’immatriculation.

Pour le code VIN de la marque Fiat, ce dernier démarre par le code WMI « ZFA ». Pour accéder à la fiche technique Fiat, c'est par ici.


Historique par modèle FIAT