Historique des marques

RENAULT : Code VIN et historique

Louis Renault lance en 1898 son tricycle moteur à 1 Cheval vapeur, ayant pour originalité une boite de vitesse en prise directe. En 1899, la société Renault-Frère voit le jour. La marque développe sa notoriété principalement grâce aux courses automobiles. En 1914, la marque Renault se lance dans les munitions et la production d’engins de guerre, comme des chars. Le Groupe devient le premier manufacturier privé de France en 1918. A la fin de la première Guerre Mondiale, Renault voit la marque Citroën la concurrencer. Durant la seconde Guerre Mondiale, la marque française travaille et produit pour les allemands. En 1945, après l’arrestation et la mort de Louis Renault pour collaboration avec l’ennemis, Pierre Lefaucheux devient directeur général de l’entreprise.  La 4CV relance la marque Renault en France, en 1946, avec une production à plus d’un million d’exemplaires. Entre 1951 et 1965, les modèles s’enchaînent chez Renault (Frégate, Renault 4, 5, 11, etc…). C’est en 1966 que la « R16 » est élue voiture de l’année en Europe, grâce à son style de carrosserie innovante.  Le Groupe Renault est ensuite durement impactée par les mouvements de mai 68, avec de nombreuses usines perturbées.

Le début des années 70 n’est pas meilleure. L’installation de la Gauche Prolétarienne crée des tensions au sein des usines. La « Renault 5 » est commercialisée en 1972 avec 5,5 millions d’exemplaires produits. En 1973, le constructeur automobile français Alpine décide de céder une part de son capital au Groupe Renault.  Après l’assassinat de Georges Besse en 1986, toujours sous fond de tensions, le Groupe Renault prépare sa privatisation, l’obtenant intégralement en 1996. Pour s’étendre à l’étranger, il implante des filiales en Roumanie. La Logan à 5 000 euros en sortira et sera vendue 7 500 euros en France. L’internationalisation de la marque est également marquée par une vague de délocalisation.

Entre 2005 et 2010, la production en France chute de moitié.  La marque Renault subit comme tout le monde la crise de 2007. Cependant le modèle « Twingo II » marque une relance importante pour le constructeur, générant ainsi des chiffres de ventes de 2007 bien meilleurs que ceux de 2006. En revanche en 2008, les ventes sont en déclin, et l’entreprise va mal. Pour faire repartir l’activité, le fabricant décide de faire venir un nouveau designer, Laurent Van Den Acker, en 2009.  L’électrique refait son apparition avec la Twizy, ou encore la Zoé, mais la demande reste assez faible.  Le modèle « Renault Captur » fait son apparition en 2013, SUV le plus vendu en France et en Europe depuis sa commercialisation.  En 2015, le gouvernement augmente sa participation dans l’entreprise, de 15 à 19,3 %. On imagine alors le Groupe Renault relancé vers de nouveaux horizons...

Renault est le leader du marché automobile français avec 25,4 % des parts de marché. La marque a commercialisé en 2017 plus 670 000 véhicules neufs.  Sur le marché automobile de l’occasion, c’est plus de 570 000 véhicules à vendre sur les différents sites Renault en Europe.  

Sur Autorigin.com, plus de 102 000 personnes ont déjà consulté un rapport d’historique concernant une voiture de la marque Renault.

Une information qui peut aussi vous être utile, le code VIN de la marque Renault commence par le code WMI « VF1 ». Pour en apprendre davantage, consultez la fiche technique Renault.


Historique par modèle RENAULT