Carrera GT

Le 30 novembre 2013, Paul Walker décède dans un accident de la route alors qu’il était à l’époque en plein  tournage de la saga « Fast and Furious ». Il se trouvait sur le siège passager, avec comme conducteur son ami et  conseiller financier, Roger Rodas. Le conducteur a perdu  le contrôle de sa voiture et s’est encastré contre un arbre avant que la voiture prenne feu 1 minute 20 secondes plus tard.  Les deux amis sont morts des suites de cet accident.

La voiture dans laquelle se trouvait Paul Walker et son ami était une Porche Carrera GT datant de 2005. Cette voiture est le modèle de route le plus proche, encore à l’heure actuelle, des voitures de course sur circuit. Les rapports des légistes et enquêteurs ont déterminé que le bolide roulait beaucoup trop vite, à une vitesse de 160 km/h minimum, et que le conducteur avait perdu le contrôle de sa Porsche.

Si la cause première de l’accident reste la vitesse et la perte de contrôle du véhicule, le modèle Carrera GT serait sujet à controverse chez le constructeur Porsche. C’est en tout cas ce qu’affirmait la fille de Paul Walker, Meadow Walker, dans une plainte déposée contre le constructeur allemand : « Lors du choc contre l’arbre le haut de la ceinture s’est ainsi retrouvé coincé derrière Paul Walker dans le compartiment moteur et le comédien s’est retrouvé prisonnier de la voiture, ce qui l’a empêché de sortir pour échapper aux flammes ». La Porsche Carrera GT n’avait pas non plus à son bord un système « anti-incendie » installé habituellement près des réservoirs d’essence.

Trois ans après la mort de l’acteur, des e-mails révélés par les avocats de la famille du défunt ont semé le doute et tendent à penser que les employés de la marque étaient au courant des problèmes que rencontrait la Carrera GT. Dès 2006, un collaborateur de Porsche aurait averti la marque des dangers présents, sans réelles réponses en retour. 

Aujourd'hui, la famille de Paul Walker reste persuadée que sans ses problèmes présents sur la Carrera GT, le célèbre acteur serait encore en vie. Après de nombreuses plaintes déposées contre Porsche, l’entreprise a fini par trouver un accord à l’amiable avec la famille Walker pour régler ces différents. Lors de la commercialisation du modèle, Porsche avait cependant notifié que la voiture ne devait pas tomber entre les mains de n’importe qui et qu’il était très important que le conducteur sache maîtriser les voitures très sportives afin que sa conduite ne devienne pas dangereuse.