Historique des marques

SKODA : Code VIN et historique

Škoda est un constructeur automobile tchèque créé en 1895. Né en 1839, Emil Škoda se destine à être ingénieur mais à l’âge de 29 ans, il décide de racheter une petite usine de machines de 4 000 employés, qu’il gérera jusqu’à sa mort en 1900. Pendant la 1ère Guerre Mondiale, l’entreprise produit essentiellement des locomotives, des moteurs d’avions, et du matériel militaire.

L’automobile chez Škoda apparaît seulement en 1919. Après avoir racheté quelques licences et entreprises afin d’augmenter sa production, Škoda sort dans les années 1930 une nouvelle gamme de voitures différente de ses précédentes avec des améliorations techniques. En 1939, l’armée allemande envahi le lieu de production de Škoda, l’entreprise se retrouve alors obligée de travailler pour l’occupant, produisant matériels et véhicules militaires. Après le bombardement par l’armée de l’air allemande, détruisant beaucoup d’usines, le gouvernement tchèque décide de nationaliser les entreprises. Pendant 45 ans, la production de Škoda sera dictée par l’État et reprise par la marque en 1946 pour présenter le nouveau modèle Škoda 1101 avec des variantes break, ambulance et cabriolet ; puis suivra la Škoda 1102 l’été suivant. En 1952, la Škoda 1102 est remplacée par une berline, la Škoda 1200. Sa version suivante, la Škoda 1201 restera proche de l’ancienne mais avec plus de puissance. Pour s’ouvrir à un plus large public, la marque produit la berline Škoda 440 en 1955 et devient qui une véritable réussite. En 1959, la Škoda 440 est à son tour remplacée par la Škoda Octavia qui remporte un fort succès à l’exportation jusqu’en 1964, date de fin de production. La Škoda 1000MB, plus légère et plus moderne que la Škoda Octavia marque un tournant dans l’histoire de la marque tchèque.

En 1970, Škoda fête la sortie de sa 500 000ème voiture avec un moteur arrière. Entre 1975 et 1990, le constructeur se rend compte que ces moteurs arrière deviennent obsolètes, et n’ont donc pas d’autres choix que de moderniser au mieux leurs véhicules. C’est pour cette raison que Škoda décide de sortir en 1988 une voiture compacte à moteur avant, la Škoda Favorit, supprimant ainsi les anciens modèles à moteurs arrière. Cependant cette fabrication mettant la société Škoda en péril, elle est rachetée par le constructeur allemand Volkswagen en 1991. De nouveaux modèles sont alors produits comme la berline Škoda Felicia ainsi que la Škoda Fabia. Absente de la gamme des SUV, Škoda se rattrape en 2009 en proposant le Škoda Yeti. En 2011, la citadine Škoda Citigo est mise sur le marché pour concurrencer la Renault Twingo et la Peugeot 107. Depuis son rachat par le Groupe Volkswagen, l’avenir de Škoda devient plus certain et continue son expansion.

Škoda a réalisé en 2017 sa meilleure année depuis la création de Škoda Auto. Avec plus de 1 200 000 véhicules de livrés, la marque emmagasine un chiffre d’affaires dépassant les 16 milliards d’Euros. La Chine reste le marché le plus intéressant pour Škoda avec une progression de 325 000 véhicules par rapport à l’année dernière. Sur le marché de l’occasion européen, plus de 200 000 véhicules de la marque Škoda sont actuellement en vente.

Plus de 2 200 personnes ont consulté un rapport d’historique concernant une voiture de la marque tchèque Škoda. 

Une information utile, le code VIN de la marque Škoda commence par le code WMI « TMB ». Vous souhaitez en savoir plus, accédez à la fiche technique Škoda.


Historique par modèle ŠKODA