Historique des marques

MITSUBISHI : Code VIN et historique

Mitsubishi est une marque automobile japonaise fondée par l’industriel japonais Iwasaki Yataro en 1873. C’est en 1917, après la création de Mitsubishi Heavy Industries que la première voiture Mitsubishi sort des usines de production. Elle ne concurrence aucune autre voiture du même type du fait qu’elle est fabriquée de manière artisanale et non de manière industrielle comme peuvent l’être les autres automobiles de l’époque. Après seulement 22 exemplaires, la Mitsubishi Model A disparaît et ce n’est qu’en 1937 que Mitsubishi Heavy Industries sort une toute nouvelle berline à usage militaire à 4 roues motrices, la Mitsubishi PX33. Grâce à l’aide de la marque automobile Chrysler, Mitsubishi commence son implantation et son développement aux États-Unis, à partir de 1971. En 1988, ses deux marques décident ensuite de fonder une usine qu’ils se partagent à 50 % chacun jusqu’en 1991, année où le constructeur Mitsubishi récupère la totalité des lieux.

Malgré ses efforts dans le Sud-Est asiatique, Mitsubishi va prendre de plein fouet la crise financière de 1997 et d’effondrer. Pour se soulager financièrement, Mitsubishi Materials Corporation prend la décision de passer un accord avec le Groupe Daimler-Chrysler afin que ce dernier puisse développer son activité sur le marché asiatique. C’est d’ailleurs à ce moment que la petite citadine Smart Forfour a été produite. En 2002, après un scandale occasionnant un rappel de 800 000 véhicules, le constructeur Mitsubishi tombe à nouveau en perdant près de 60 % de part sur son marché intérieur. Dans la foulée, Daimler-Chrysler commence petit à petit à se désolidariser de Mitsubishi Materials Corporation. Malgré tout Mitsubishi réussit une nouvelle fois à éviter la faillite grâce notamment à un fonds d’investissement de Phoenix Capital et d’une banque d’affaires très réputée. Après de lourdes pertes et de mauvaises ventes, Mitsubishi redresse la tête en 2007 avec un chiffre d’affaires de 73 millions de dollars généré majoritairement par les ventes de SUV, sous le nom de Peugeot et Citroën. A partir de là, Mitsubishi trouve de nombreux partenariats comme avec le Groupe PSA qui lui envoie des moteurs pour équiper le SUV Mitsubishi Outlander. Mitsubishi Materials Corporation passe également un partenariat avec Nissan pour que cette dernière commercialise des véhicules sous sa marque. Aujourd’hui, le constructeur Mitsubishi oriente sa production sur les SUV pour le marché mondial, et sur les mini-voitures pour le marché japonais. Mitsubishi fait aujourd’hui partie de la première agence mondiale Renault-Nissan-Mitsubishi.

En 2017, Renault-Nissan-Mitsubishi a vendu plus de 10,6 millions de véhicules dans le monde. Mitsubishi Materials Corporation, c’est 1 030 454 de véhicules vendus, soit une augmentation de 10 % par rapport à 2016. La Chine est devenue le plus grand marché du constructeur Mitsubishi Motors avec près de 130 000 voitures vendues. Sur le marché de l’occasion, Mitsubishi représente un peu plus de 135 000 véhicules disponibles sur les différents sites de ventes et achats en Europe.

Plus d’un millier de personnes ont consulté un rapport d’historique certifié par Autorigin, concernant un véhicule de la marque japonaise Mitsubishi. 

Sachez également que le code VIN d’un véhicule Mitsubishi débute par le code WMI « JMB ». Pour en savoir plus sur cette marque japonaise, découvrez la fiche technique Mitsubishi.


Historique par modèle MITSUBISHI