Le 14 mai 2017, Emmanuel Macron a été élu à la tête du pays. Après être arrivé à l’Elysée en Renault Espace, et avoir remonté les Champs en véhicule militaire, le nouveau président a décidé de redescendre la plus belle avenue du Monde et de saluer les Français dans un nouveau véhicule, plus officiel, la DS 7 Crossback.

Cette voiture n’est pas un simple véhicule de série produit par DS. En effet, le véhicule est bien évidemment blindé, et il est également très personnalisé. Cette DS 7 Crossback possède des portes drapeaux ainsi qu’une signature de la République Française juste au-dessus de la calandre. Mais la plus grande particularité de cette voiture présidentielle se situe sur le toit. A la place d’un toit panoramique qui sera présent sur l’ensemble des modèles de série, un toit ouvrable panoramique est installé afin que le Président de la République puisse sortir saluer la foule, lors des passages de l’automobile. Enfin, la finition de l’habitacle est unique avec son cuir noir Arth Leather et de la Toile de Laque. Cependant pour des questions de sécurité, l’intérieur n’est pas connu, ni visitable.

Emmanuel Macron n’utilisera pas forcément tout le temps ce véhicule. En réalité, le Président de la République avait simplement répondu à une invitation lancée par le groupe PSA. Sa voiture a ensuite été exposée au Festival Automobile International qui s’est tenu aux Invalides à Paris, du 31 janvier après-midi au 4 février 2018 au soir. Au-delà du nouveau véhicule présidentiel, DS a aussi présenté par la même occasion le dernier modèle sorti par la marque, la DS 3 Crossback, 100 % électrique E-TENSE.

Comment la DS 7 Crossback d’Emmanuel Macron a été préparée ?