Nicki Lauda

Son histoire marque encore les paddocks de Formule 1, Nicki Lauda, pilote allemand, frôle la mort le 1er août 1976, à la suite d’un terrible accident. Retour sur cet épisode dramatique.

Après des débuts poussés en Formule 1 entre 1970 et 1973, Nicki Lauda débarque chez la Scudéria Ferrari afin de redorer le blason de l’écurie italienne. Très à l’aise au volant, il décroche la deuxième place du premier grand prix de la saison 1974. Il remporte son premier Grand prix avec Ferrari trois courses plus tard à Zandvoort. En 1975, Nicki Lauda devient champion du monde de Formule 1 au volant de sa Ferrari 312T, avec pas moins de 5 courses remportées dans la saison.

Après de très bons débuts lors de la saison 1976, arrive la manche disputée en Allemagne, sur le circuit du Nurburgring. Ce circuit, long de 22,8 km est réputé pour être encore aujourd’hui un des circuits les plus dangereux du monde. C’était la dernière année que le Nurburgring accueillait une étape de Formule 1. Beaucoup de pilotes, dont Nicki Lauda, s’étaient manifestés en protestant contre la tenue de la course. Les conditions climatiques pluvieuses rendaient encore plus dangereux l’événement du week-end. Mais après un vote, plié à une voix près, la course a finalement eu lieu. Nicki Lauda s’empara alors de la deuxième place sur la grille de départ lors de la séance qualificative du vendredi. Les conditions du samedi sous la pluie rendirent impraticable la piste. Le dimanche, après un départ manqué, et un passage au stand afin de chausser les pneus slick, Nicki Lauda cravachait pour remonter sur la tête de la course. Alors qu’il abordait la courbe très rapide du virage de « Bergwerk », Lauda perdit le contrôle de sa Ferrari et cette dernière dévia vers la droite avant de s’encaster et de rebondir sur le rail de sécurité. Sa voiture prit instantanément feu, avant d’être percutée au milieu de la piste par l’allemand Harald Hertl et l’américain Brett Lunger. Les deux pilotes se précipitèrent vers la Ferrari en feu. Mais Nicki Lauda avait réussi à s’extraire du véhicule de justesse. Il souffrait de graves blessures au visage et aux mains. Transporté à l’hôpital, son état de santé est jugé critique.

Alors qu’on le croyait au bord du gouffre, Lauda reprit pied et revient à la compétition seulement six semaines après son terrible accident. Il signe alors une magnifique quatrième place à Monza. Il s’inclina de peu au championnat du monde cette année-là, mais pris sa revanche en décrochant le titre l’année suivante, en 1977.

Nicki Lauda est le Président non-exécutif de l’écurie de Formule 1 Mercedes F1. Il est marqué physiquement par ses brûlures importantes mais reste toujours présent au bord des circuits pour vivre sa passion automobile.

L’ancien triple champion du monde de Formule 1 est une figure incontournable dans le sport automobile. Mais suite à une grippe contractée pendant ses vacances à Ibiza, ce dernier a dû subir le 2 août 2018, une intervention pour une transplantation pulmonaire. Cette dernière s’est bien passée et selon les médias autrichiens, il est désormais hors de danger.