Historique des marques

KIA : Code VIN et historique

Kia est un constructeur sud-coréen fondé en 1944 par John Kia-Key’s, qui fabriquait des composants pour bicyclettes. Son tout premier vélo, le Samcholli-Ho sort en 1952 pour rester en production pendant neuf ans. En 1961, la marque Kia lance sa première motocyclette, et ce n’est que neuf ans plus tard qu’elle prend le virage du marché de l’automobile, sous l’entité Asia Motors. Elle assemble d’ailleurs sous licence, le modèle Fiat 124. En 1974, Asia Motors devient Kia Motors Compagny et c’est à ce moment- là que la première voiture exportée voit le jour. L’année suivante, le constructeur Kia débute sa production de voitures sous licence. Dans les années 80, elle produit un camion nommé le Kia « Bongo », et s’associe également avec Mazda. Le Groupe Ford vient ensuite actionnaire et fait fabriquer par Kia son modèle Ford Festiva pour l’exporter aux Etas-Unis. En 1997, après avoir connu une forte période d’expansion, Kia n’est pas épargnée par une crise générale en Asie ; ce qui l’oblige à être racheter par son concurrent, Hyundai Motor, en 1999. Aujourd’hui, Kia est le premier grand constructeur de Corée, employant plus de 32 000 salariés à travers le monde.

En 2017, le constructeur Kia a immatriculé un peu plus de 37 000 véhicules sur le marché français. Le Sportage Kia est le modèle le plus vendu de la marque en 2017, il représente presque 1/3 des véhicules achetés. En 2018, Kia fait en sorte de dépasser les 43 000 véhicules vendus. Aujourd’hui, plus de 265 000 véhicules de la marque sont disponibles sur le marché de l’occasion et près de 3 000 personnes ont déjà vérifié l’historique d’un véhicule de la marque Kia sur le site Autorigin.

Si vous souhaitez acheter un voiture Kia, sachez que le code VIN débute par l'un des trois caractères suivants : « KNA » ou « KNB » ou « KNC ». Pour plus d'informations complémentaires, consultez dès à présent la fiche technique de la marque Kia


Historique par modèle KIA