Vendre sa voiture d’occasion sereinement, en évitant les arnaques

Vous vous décidez enfin à changer de véhicule et de vous séparez de votre ancienne voiture ! Vous avez la possibilité de revendre votre voiture à un professionnel, ou alors de passer par les sites spécialisés de vente de véhicules de particulier à particulier.
Attention, si vous choisissez la deuxième option, soyez prudent sur la façon selon laquelle va se dérouler le processus de vente ainsi que la transaction. En effet, de nombreuses escroqueries de véhicules d'occasion subsistent encore sur ces sites. Autorigin a sélectionné pour vous les bons gestes à adopter afin de ne pas tomber dans les arnaques d'occasion tendues par certains particuliers.

Toujours rencontrer l’acheteur potentiel

Organisez de préférence vous-même un rendez-vous pour vous familiariser avec la personne à qui vous vendrez le véhicule. N’acceptez jamais une prise en charge par un tiers de votre véhicule. Seul le particulier désireux de votre voiture doit venir la chercher. L’arnaque serait alors que ce dernier vous envoie un faux chèque après que vous ayez donné la voiture à un tiers envoyé par l’acheteur. Double peine, vous n’avez pas l’argent, mais en plus vous perdez votre voiture.

Ne fournissez jamais de copies de papiers importants

Si le particulier vous demande une photocopie du certificat d’immatriculation, refusez ! L’arnaque la plus répandue est, qu’une fois votre photocopie envoyée, vous perdiez contact avec ce futur acheteur, et que ce dernier se serve de votre photocopie de carte grise pour arnaquer d’autres personnes (avec une fausse annonce), ou encore à immatriculer une voiture qui ne vous appartient pas (type voiture volée).

L’acheteur souhaite venir avec un expert

Le particulier se propose de venir voir votre véhicule, mais accompagner d’un expert. Il veut être sûr de bien pouvoir acheter ce véhicule. Or, ce futur acheteur vous réclame, une fois l’expert arrivé, une somme d’argent pour couvrir le paiement du professionnel avant d’effectuer la transaction finale. Si vous acceptez la venue d’un expert avec l’acheteur, précisez-lui bien que ce sera à lui de prendre en charge le coût de l’expert.

Toujours s’assurer du bon déroulement du paiement

Le chèque de banque est un moyen plutôt fiable pour effectuer la transaction. Mais faites bien attention de pratiquer cette transaction avec le particulier un jour ouvré. En effet, vous pourrez alors tout de suite vérifier les informations bancaires de la personne à qui vous vendez le véhicule afin qu’il ne vous fournisse pas un chèque en bois.
Mais d’autres solutions existent : vous pouvez tout simplement vous diriger vers un intermédiaire de confiance, qui se chargera lui-même de sécuriser le paiement de votre véhicule. Une troisième possibilité existe. Elle consiste à sécuriser la transaction par des sites d’intermédiaire de paiement. Ces sites garantissent l’identité de chaque partie et vérifient le paiement effectué.
  

La vente de voitures de particulier à particulier demande une certaine rigueur et demande aussi de faire attention à ce genre d’arnaques de véhicules d'occasion. Enfin, si vous voulez gagner en crédibilité vis-à-vis de l’acheteur, n’hésitez pas à vous procurer un rapport d’historique de véhicules d'occasion certifié par Autorigin afin de garantir à l’acheteur des antécédents de votre véhicule. En tant que vendeur, nous vous offrons la possibilité avec le pack spécial vendeur de proposer aux acheteurs de consulter ce rapport d'historique gratuitement via un lien.

Nous utilisons des cookies pour analyser le trafic du site internet et y personnaliser son contenu.