Historique des marques

GILERA : Code VIN et historique

Gilera est un fabricant de moto italien fondé par Giuseppe Gilera en 1909 et dont la première moto est sortie la même année baptisée Gilera VT 317, une cylindrée de 317 cm cube. Très rapidement, la marque italienne va diriger ses motos vers la compétition. Ce fut un grand succès puisqu’elle brilla pendant de nombreuses années, marquant ainsi les esprits. En 1936, une moto futuriste équipée d’un refroidissement liquide, et d’un compresseur voit le jour sous le nom de la Gilera Rondine. Elle participe à de nombreux records mondiaux et devient championne d’Europe trois ans plus tard, en 1939. A la sortie de la Guerre, Geoff Duke devient triple champion du monde de moto 500 avec la marque Gilera. Le fabricant continue jusqu’en 1957 (date du retrait de Gilera des courses sportives) à dominer le monde de la moto avec 44 victoires en grands prix Internationaux.

En 1969, le Groupe Piaggio rachète Gilera et relègue la marque à la production de petites et moyennes cylindrées. Il faut attendre les années 80 pour voir le constructeur revenir sur des grosses cylindrées, ou ses moteurs remportent deux victoires au Paris-Dakar. En 1991, la nouvelle Gilera Saturno fait son apparition, suivie par la 125 CX Gilera avec son look futuriste. En 1993, le Groupe Piaggio en difficulté financière ferme la branche Gilera, avant d’être racheté par le Groupe espagnol Derbi. Ce rachat permet à la société, en 2001, de prendre part au championnat du monde dans la catégorie motos 125.

Le groupe a vendu plus de 550 000 véhicules dans l’année 2018 à travers ses différentes filiales, augmentant ses ventes de 2,2 % par rapport à 2017. Le marché de l’occasion est moins important concernant les deux roues que les voitures, cependant, un peu plus de 120 personnes ont contrôlé le passé d’une moto ou d’un scooter de la marque Gilera sur Autorigin.com.

Un code VIN débute par trois caractères spécifiques pour chaque marque, pour Gilera le code WMI est « ZAP ».